© 2015 par Orthopédie Saint Martin

Pour prendre rendez-vous

05 56 42 92 14

Il existe 2 grandes familles de FESF:

-la fracture du col du fémur touchant la zone verte

-la fracture du massif trochantérien touchant la zone rouge

         Dans cette famille de fracture habituellement nous réalisons une ostéosynthèse (réparation) à l'aide de vis-plaque ou clou trochantérien.

 

La fracture du col du fémur

Fracture de l'extrémité supérieure du fémur ou fracture du col.

 

 

 

 

         La fracture de l'extrémité supérieure du fémur (FESF) est une pathologie extrement fréquente.Elle est une préoccupation de santé publique car elle constitue un des premiers postes budgétaires. On estime qu’en 2050, à l’échelle mondiale, 4,5 millions de personnes seront victimes d’une FESF. En France, la FESF concerne plus de 65 000 personnes par an, et avec le vieillissement de la population, ce chiffre pourrait atteindre 150 000 en 2050.

L'objectif premier de la prise en charge de ces fractures est de remettre les patients "debout" Le plus rapidement possible car si il ne s'agit que d'une fracture cette dernière peut représenter un véritable obstacle pour les plus fragiles d'entre nous.

 

La fracture du massif trochantérien

         Dans cette fracture plusieurs prises en charge sont réalisable mais dépendent de l'âge et de l'état de santé du patient. Le choix des différentes thérapeutiques est discuté avec le patient et/ou la famille afin de soulager au plus vite notre patient.

Le traitement peut être une ostéosynthèse (réparation à l'aide de vis, plaque...) ou une arthroplastie (prothèse intermédiaire ou totale de hanche)